Irkoutsk

IRKOUTSK
Centre administratif de la région d'Irkoutsk, la ville s'étend sur les rives de l'Angara ; elle est située à 68 km du lac Baïkal, à l'embouchure de la rivière Irkout d'où elle tire son nom. C'est la plus grande ville à proximité du lac Baïkal. Au 1er janvier 1999, elle comptait environ 600 000 habitants, dont 90 % de Russes, mais aussi des Ukrainiens, des Bouriates, des Tatars, des Polonais, des Lettons, des Allemands, et d'autres encore. A Irkoustk, un habitant sur cinq est un étudiant ; la moyenne d'âge est de 31,5 ans.

HISTOIRE DE LA VILLE
Irkoustk apparaît sur les cartes au milieu du XVIIième siècle. La ville était prédestinée à devenir la « fenêtre sur l'Est » et à ouvrir à la Russie la route vers l'Océan Pacifique. Toutes les expéditions organisées par les gouvernements russes vers l'Extrême-Orient, la Yakoutie, la Mongolie, la Chine et l'Alaska sont parties d'Irkoustk. Les premiers ambassadeurs à Pékin sont passés par Irkoutsk, comme les commerçants voyageant vers la Mongolie et la Chine. Le commerce de gros en Sibérie orientale, était fermement contrôlé par les marchands d'Irkoustk. Dans la première moitié du XIXième siècle, Irkoutsk était la plus grande ville de Sibérie, et le centre administratif et culturel d'une immense région s'étendant depuis le fleuve Iénisséï jusqu'à l'Océan Pacifique.

CLIMAT

IL est continental, donc très sec, avec de grosses différences de température entre le jour et la nuit. La température moyenne est de - 22° en hiver et de + 25° en été. La période pluvieuse est généralement la deuxième moitié de l'été. Lors des journées les plus chaudes, la température peut atteindre 32/35°.

LA PLACE KIROV (autrefois place Tikhvinskaïa)
Le square Kirov est la place centrale de la ville, proche du centre historique. Jusqu'au début du XXième siècle, la cathédrale de Kazan s'élevait majestueusement sur cette place. Cette cathédrale était l'un des plus grands bâtiments religieux de Russie. En 1932, elle fut détruite, et les pierres furent utilisées pour paver la place, élevant le niveau de celle-ci d'un mètre.

LE BATIMENT DE L'ADMINISTRATION REGIONALE
Il a été construit à l'endroit où se trouvait la cathédrale détruite.

L'EGLISE CATHOLIQUE (1881-1884) - rue Soukhé-Batora, 1
La plupart des catholiques d'Irkoutsk étaient des exilés polonais. Entre 1831 et 1863, le tsar envoya en exil plus de 20 000 Polonais, qui auraient participé à un soulèvement en faveur de la liberté de la Sibérie.
Aujourd'hui, dans cette église, outre les messes, il y a des concerts d'orgue.

L'EGLISE SPASKAIA (1706-1710) - rue Soukhé-Batora, 2
Ouverte chaque jour, sauf le lundi, de 10h à 18h.
Cette église a été le deuxième bâtiment en pierre construit à Irkoutsk ; c'est le plus ancien bâtiment de la Sibérie orientale.

LA CATHEDRALE BOGOIAVLENSKYI (1718-1726) - rue Nijniaia Naberejniaia, 2
Cette cathédrale était considérée comme étant la tête de l'éparchie (diocèse), avant que la cathédrale de Kazan soit consacrée. Devant l'église, on lisait les manifestes et les décrets importants ; les gens se rassemblaient sur cette place en périodes de fêtes et aussi dans les moments difficiles.
En 1934, la cathédrale a été fermée au culte et, à l'intérieur, on a installé une fabrique de pain et des résidences universitaires. Le clocher principal a été utilisé pour stocker du sel. Aujourd'hui, la cathédrale a été restaurée et est redevenue une église.

L'EGLISE KRESTOVOSDVIJENSKAIA (1747-1758) – rue Sédova,1
Connue à travers toute la Russie comme un chef d'œuvre architectural, cette église se distingue par des ornementations Sibériennes baroques sur ses murs. L'église a été construite avec des fonds provenant du marchand et marin d'Irkoutsk, I.Cherbakov.

LE MONASTERE ZNAMENSKYI (1752-1762)
Un couvent a été fondé ici en 1689, puis le bâtiment primitif en bois a été remplacé par une construction en pierre, terminée en 1762. Parmi les bâtiments, c'est l'église qui est aujourd'hui la mieux conservée. En Sibérie, il y avait autrefois quinze couvents ; les plus grands étaient celui d'Irkoutsk et celui de Iénisseïskyi. En 1920, l'église du couvent d'Irkoutsk a été transformée en atelier pour les hydravions. Dans l'enceinte du monastère, il y a une nécropole ; G.I.Chelikov et E.I.Troubetskaïa ont été enterrés ici. E.I.Troubetskaïa a renoncé à ses droits de citoyenne, à sa fortune et à sa position dans la société pour rester avec son mari en exil. A côté du monument dédié à E.I.Troubetskaïa, il y a deux pierres qui marquent l'endroit où ont été enterrés trois des enfants Troubetskyi, Sofia, Vladimir et Nikita.
Dans le monastère, est conservé le corps de St Innocent, premier évèque d'Irkoutsk. Après sa mort, il a été sanctifié à cause de la vie juste qu'il avait menée. En 1921, son cercueil a été ouvert par les soldats de l'Armée Rouge. En 1990, son corps a été retrouvé à Iaroslav et ramené à Irkoutsk.
Près du monastère, se trouve le monument à l'amiral Koltchak et une croix qui marque l'endroit où il a été tué.

L'EGLISE KAZANSKAIA (1885-1892) – rue Barricade, 34
Un exemple rare d'architecture typique de la fin du XIXième siècle.

L'EGLISE DE LA NAISSANCE DU CHRIST – quartier Irkoutsk 2
Le 6 décembre 1997, Rouslan, le plus gros avion du monde, chargé de 40 tonnes de kérosène et transportant 2 Su-27 jets au Vietnam, s'est écrasé au décollage au-dessus d'un quartier résidentiel d'Irkoutsk, la rue Grajdanskaïa. Il y a eu 72 morts, dont 14 enfants. L' église de la Naissance du Christ a été construite sur le lieu de cette terrible tragédie, en mémoire des victimes.

LE MEMORIAL A L'EMPEUREUR ALEXANDRE III (1908) - boulevard Gagarine, au début de la rue Karl Marx
Il commémore la construction du transsibérien, décidée par Alexandre III.

L'UNIVERSITE D'ETAT D'IRKOUTSK – boulevard Gagarine, 18
Autrefois, c'était l'institut pour les femmes de Sibérie orientale. Les fonds pour sa construction ont été donnés par le célèbre marchand d'Irkoutsk, E.A.Kouznetsov. Le 27 octobre 1918, le bâtiment a été donné à l'université d'Etat d'Irkoutsk, nouvellement crée.

LA RUE KARL MARX
Cette rue, auparavant appelée Grande Rue, est la rue principale de la ville. Autrefois, c'était l'enceinte de la ville : il y avait des murs fortifiés et des fossés. Sur la cinquantaine de bâtiments de cette rue, plus de la moitié ont été construits avant la Révolution.

LE MUSEE REGIONAL D'IRKOUTSK – rue Karl Marx, 2
Le musée a été construit en 1882-83, dans le style mauresque. Les fonds pour construire le nouveau bâtiment du musée du département de Sibérie orientale de la Société Impériale de Géographie, ont été collectés dans tout le pays. Sur les façades du musée, une frise porte les noms de vingt-deux savants célèbres qui ont travaillé en Sibérie et en Asie. G.Miller, un scientifique auteur de « L'histoire de la Sibérie » et V.A.Obrouchev, voyageur bien connu, scientifique et auteur de science-fiction, ont travaillé tous les deux dans ce bâtiment.

LE MUSEE REGIONAL DES BEAUX-ARTS SOUKACHOV – rue Lénine, 5
Ouvert chaque jour de 10h à 18h, sauf le mardi.
C'est le plus vieux et le plus riche musée des Beaux-Arts de Sibérie. L'essentiel des collections de ce musée provient du don effectué par la personnalité la plus marquante d'Irkoutsk, Vladimir Platonovitch Soukachov (1849-1920).

LA SECTION D'ART SIBERIEN DU MUSEE REGIONAL - rue Karl Marx, 23
Ouvert chaque jour de 10h à 17h30, sauf lundi.
Il y a toujours ici des exposition différentes.

LA SECTION D'HISTOIRE NATURELLE DU MUSEE REGIONAL D'IRKOUTSK – rue Karl Marx, 11
Ouvert chaque jour de 10h à 18h, sauf lundi.

L'ARCHITECTURE EN BOIS D'IRKOUTSK
Irkoutsk présente la plus grande variété d'architecture en bois du XIXième siècle en Sibérie. Sur l'ensemble des villes de Sibérie, seules Tobolsk et Irkoutsk ont conservé leur aspect historique. On peut voir des maisons en bois dans le centre d'Irkoutsk. Si vous faites 500 m dans la rue Lénine depuis le monument à Lénine vers l'église Krestovozdvijenskaïa, vous atteindrez le vieux quartier d'Irkoutsk avec son architecture en bois caractéristique. Les rues Timiriazéva, Podgornaïa et Lapina sont quelques-unes des rues qui n'ont pas été détruites par l'incendie de 1879.

LA MAISON DES CHASTIN – rue Engelsa, 21
La maison a été construite à la fin du XIXième siècle, et est mieux connue sous le nom de « Kroujevnoï dom » (la maison en dentelle). En 1999, la maison a été complètement restaurée. Elle abrite maintenant la « Maison de l'Europe » et l'Office du tourisme.

LE DOMAINE SOUKATCHOV – à l'angle des rues Dekabrskikh Sobityi et Sovetskaïa
Le domaine a été construit à la fin du XIXième siècle et comporte plusieurs maisons en bois. L'ancienne maison de V.P.Soukachov a été très bien restaurée et transformée en galerie d'art. Sa collection personnelle constitue maintenant la base de l'exposition du Musée des Beaux-Arts d'Irkoutsk. Dans le domaine, il y a également le bâtiment de l'école de filles que Soukachov et sa femme ont construite et fait fonctionner, ainsi qu'une maison pour les domestiques et une écurie.

LA MAISON-MUSEE DU DECEMBRISTE TROUBETSKOI (1850) – rue Dzerjinskovo, 64
Ouverte chaque jour de 10h à 17h30, sauf mardi et mercredi.
Après avoir été amnistiés par le tsar en 1845, les décembristes Troubetskoï et Volkonskii s'intallent à Irkoutsk. La capitale de la province devient alors le centre de la colonie décembriste en Sibérie orientale.
En décembre 1970, on a ouvert un musée dans la maison Troubetskoï. L'exposition qui s'y trouve raconte la vie des Décembristes dans les bagnes de Sibérie orientale, et montre aussi des biens qui appartenaient à la famille Troubetskoï : des meubles, des broderies effectuées par la princesse Troubetskaïa ainsi que des peintures de sa fille.

DOMAINE DU DECEMBRISTE S.G.VOLKONSKII – impasse Volkonskovo, 10
Ouvert chaque jour de 10h à 17h30, sauf lundi.
La maison des Volkonskii a d'abord été construite dans le village de Ourik, dans la province d'Irkoutsk. En 1846, Volkonskii acheta un morceau de terrain à Irkoutsk en face de l'église de la Transfiguration du Seigneur, et déplaça sa maison de Ourik à Irkoutsk. Selon les souvenirs de leurs contemporains, la maison des Volkonskii devint bientôt le centre de la vie sociale d'Irkoutsk. Des bals, des soirées costumées pour les enfants, des soirées théâtrales, littéraires, musicales avaient lieu ici. Sur les trente ans que les Volkonskii ont vécu en Sibérie, ils en ont passé dix-sept dans cette maison.
En décembre 1985, après onze années de restauration, le musée a été ouvert au public.

LE MUSEE D'HISTOIRE DE LA VILLE D'IRKOUTSK – Chaikovskovo, 5 (bus n°8, 11, 22 ou 23 – arrêt : « Garage »)
Ouvert tous les jours de 10h à 18h, sauf le mercredi. La billeterie ferme à 17h.
On trouve des dioramas sur le développement de la ville au XVIIième, XVIIIième et XIXième siècles, ainsi que les maquettes de la forteresse d'Irkoutsk et du monastère Voznezenskii

LE MUSEE MINERALOGIQUE D'ETAT S.V.SIDOROV – Lermontova, 83 - bâtiment E
Il fait partie de l'Université technique d'Etat d'Irkoutsk.
Ouvert en semaine de 9h à 17h, le samedi de 9h à 14h, fermé le dimanche. Tél : 40 50 62.

LE BRISE-GLACE « ANGARA » - Quartier Solnechnyi
Ouvert chaque jour de 9h à 22h. Tél : 35 85 51.