En minibus

Nous vous proposons des excursions en minibus (avec, parfois, un peu de marche) :
1.Cap Khoboï – 80 km, 6-8 heures
2.Lac Khankhoï ou lac Yalga – 24 km, 3-4 heures
3.Lac Shara-Nour – 36 km, 4-5 heures
4.Vallée Tashkineï – 48 km, 5-6 heures
5.Tashkaï – petite Mer– 60 km, 4-5 heures
6.Vallée Igiba (Idébé) – 50 km, 5-6 heures
7.Chute de Khatkha – 5-6 heures

Nous vous proposons un pique-nique à chacune de ces excursions, avec soupe de poisson et thé préparés sur le feu.

1. Le cap Khoboï, « canine » en langue bouriate, est le point le plus septentrional de l'île d'Olkhon. C'est l'un des endroits les plus sacrés du lac Baïkal. C'est là que la Maloïe Morié (Petite Mer) rejoint la Bol'shoïe Morié (Grande Mer). D'ici, on aperçoit au loin les montagnes et la péninsule Sviatoï Nos (Nez sacré), servant de toile de fond à la surface apparemment infinie du lac. Cette excursion vous mène à travers le village de Kharantsy et, après avoir traversé de magnifiques dunes de sable, au village de Peschanka (ou Pestchanaïa), où se trouvait, dans les années d'après-guerre, un camp du GULAG, dans lequel les nombreux prisonniers étaient contraints de travailler à la pêcherie. Il n'en subsiste aujourd'hui que le quai, mais dans la forêt, un cimetière abandonné témoigne de cette triste époque. Vous visiterez aussi le très pittoresque cap Tri Brata (Trois Frères), avec ses falaises de marbre couvertes de lichen. Votre pique-nique vous attend dans le village d'Ouzoury. Situé au nord-est de l'île, il regroupe plusieurs sites de recherche, dont un Institut d'étude de la croûte terrestre, ainsi qu'une petite station météorologique. Sur le mont Tolgoï, se trouve une petite grotte, dans laquelle Mr Réviakine, administrateur local, a découvert des fragments de céramique et un couteau en néphrite ayant appartenu à des peuplades anciennes.

2. Le lac Khankhoï est le deuxième plus grand lac de l'île d'Olkhon. La chaleur de son eau en fait un agréable lieu de baignade en été. Vous pouvez aussi y pratiquer la pêche, notamment la pêche à la mouche. Il est entouré de pittoresques décors de steppe et est séparé de la Petite Mer par une mince bande de sable. A 500 mètres au sud-est, sur les rives rocheuses de la petite Mer, se trouvent des restes de la civilisation kourikane. Les pierres tombales rappellent à notre mémoire ce peuple disparu.

3. Shara-Nour en langue bouriate signifie « lac jaune ». Il est le seul lac salé de l'île. Les paysages y sont variés. On peut y observer des oiseaux et d'autres animaux dans leur milieu naturel. L'eau du lac posséderait des vertus médicinales. Après une baignade dans le lac, la peau est parfois quelque peu rougie par les sels minéraux. La boue du lac soulagerait notamment de l'arthrite.

4. La vallée de Tashkineï, qui débouche dans la Grande Mer, est bordée de pittoresques chaînes de montagne. Un petit ruisseau y coule, caché au fond de la vallée par d'épais buissons. Sur les rives rocailleuses de la Grande Mer, au sud-ouest de la vallée, se trouve un site archéologique remontant à l'âge de fer. Il est aussi possible d'y pêcher. Nous organiserons une séance de pêche pour vous, si vous le désirez.

5. Cette excursion vous amène sur les falaises accidentées de la Grande Mer. On y trouve des rochers aux formes quasi-mystiques couverts de lichens multicolores. Tashkaï est bien connu pour ses éléments archéologiques de la culture kourikane, des 8ème et 9ème siècles de notre ère : vous y verrez un autel et des pierres tombales. Vous traverserez ensuite la steppe de l'île. On observe souvent ici de fascinants jeux de lumière, quand les rayons du soleil filtrés par les nuages créent de surprenantes illuminations sur la Petite Mer.

6. Ce parcours vous amène dans la steppe du sud de l'île. La route conduit à des sources d'eau froide dans les montagnes, où vous devrez laisser la voiture et descendre à pied une pente douce jusqu'à la vallée Iguiba. La Grande Mer se trouve à 2,5 km. Devant vous, apparaîtra un panorama imposant : le lac Baïkal s'étendant des deux côtés sur plus de 200 kilomètres !

7. Un permis spécial du Parc national est requis pour cette excursion, idéale pour les amateurs de randonnée dans des endroits reculés. Le sentier suit un ruisseau qui coule à travers les bois et débouche dans un pré pittoresque sur les rives de la grande Mer. A l'endroit où le ruisseau se jette dans le Baïkal, il y a une petite cascade. La randonnée dure environ 6 heures, avec trois kilomètres de marche jusqu'à la Grande Mer. Ensuite, retour au lieu de pique-nique.